Tribune Togo : L’association VICTOIR accompagne le Togo dans la prise en charge des enfants atteints de cancer

Article paru le 21 février 2016: http://togotribune.com/lassociation-victoir-accompagne-le-togo-dans-la-prise-en-charge-des-enfants-atteints-de-cancer/

Du 24 au 31 octobre dernier une délégation de l’association franco-togolaise « VICTOIR » a séjourné au Togo. Il s’est agi de renforcer le partenariat entre l’association et les acteurs sanitaires du pays en vue d’améliorer la qualité de vie des enfants malades du cancer. C’était aussi l’occasion de faire un important don de matériels médicaux, de médicaments et de jouets au pavillon d’oncologie pédiatrique du Centre Hospitalier Universitaire Sylvanus Olympio (CHUSO).

L’association franco-togolaise « VICTOIR » a offert un lot de médicaments, de matériels médicaux (chambres implantables, électrodes pour défibrillation, etc.), des draps, des champs stériles, de jouets, de livres pour enfants, du matériel pour ateliers créatifs au pavillon d’Onco-Hématologie à la pédiatrie du CHUSO. Remis aux autorités dudit centre hospitalier le 31 octobre, ce don d’une valeur de 5.000 Euro environ 3.750.000FCFA, s’inscrit dans le cadre des activités de VICTOIR qui mène une perpétuelle lutte contre les cancers des enfants togolais, et qui est en mission à Lomé depuis le 24 octobre dernier.

Durant une semaine donc, les sept (7) membres de la délégation de l’association étaient aux bons soins des enfants hospitalisés au pavillon d’Oncologie pédiatrique du CHUSO. L’objectif de cette mission, explique la présidente de VICTOIR, Dr Brigitte Meillon, est de formaliser le partenariat en signant des conventions avec le ministère de la santé et la direction du CHUSO. C’était aussi l’occasion d’amplifier les actions de prévention et de dépistage des cancers chez les enfants, de renforcer l’équipe médicale, faire avancer le projet d’agrandissement de l’unité onco-pédiatrique du CHUSO et de mettre en place un cheminement de lutte contre la douleur et l’accompagnement psychologique. L’aspect psychologique, explique le Dr Meillon, intervient énormément dans les chances de guérison de l’enfant, « c’est pourquoi nous allons embaucher (à mi-temps) un psychologue pour ces enfants, et renforcer l’équipe soignant en recrutant un autre infirmier », a-t-elle ajouté. Nos attentes sont atteints, renchéri-t-elle, d’autant plus que le gouvernement a pris un décret en conseil des ministres portant création d’un Institut National de Cancérologie (INC). « C’est une bonne initiative qui fait du Togo, un modèle dans la sous-région. Aussi espérons-nous qu’il soit fonctionnel sous peu afin que chaque togolais puisse s’offrir les soins », a confié Dr Meillon.

Pour le représentant résident de VICTOIR au Togo, Dr Sama Moussa Sesso, les actions de l’association sont très salutaires pour l’amélioration de la qualité de vie des enfants, notamment durant leur hospitalisation qui dure de 4 à 12 mois. Il a exprimé sa gratitude aux missionnaires avant d’exhorter les parents à amener leurs enfants en consultation quelque soit la pathologie dont ils souffrent, car « pris en charge à temps, on peut guérir de ces cancers ».

Les parents des malades très reconnaissants ont imploré la bénédiction divine sur les donateurs et les autorités togolaises, tout en espérant que bientôt la prise en charge serait totale.

L’association franco-togolaise VICTOIR œuvre depuis 2014 au sein du CHU Sylvanus Olympio dans un combat contre les cancers des enfants togolais. Il a restauré, avec la contribution des ONG Italiennes, IO domani et FIAGOP, le pavillon d’oncologie pédiatrique du CHUSO en 2011.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.